Comprendre l’islam by Frithjof Schuon

By Frithjof Schuon

Show description

Read or Download Comprendre l’islam PDF

Best french_1 books

Sans-papiers : l'archaïsme fatal

Bien que les médias ne lui portent qu'un intérêt à éclipses, l. a. query des sans-papiers est désormais posée de façon permanente à l. a. société française et à l'Europe. Et ce ne sont pas les régularisations partielles et temporaires intervenues ces dernières années qui peuvent laisser espérer une answer.

Maurice Blanchot

With out Maurice Blanchot, literary idea as we all know it this day could were unthinkable. Jacques Derrida, Paul de guy, Michel Foucault, Roland Barthes, Gilles Deleuze: all are key theorists crucially motivated through Blanchot's paintings.

Additional resources for Comprendre l’islam

Example text

Pendant des siècles, l’Islam fut respecté dans les pays reconquis, et ce n’est qu’au xvie siècle... qu’il fut systé­ matiquement persécuté et exterminé sous l’instigation d’un clergé fanatique et devenu trop puissant. Durant tout le Moyen Age, au contraire, la tolérance à l’égard de la conviction étrangère et le respect des sentiments de l’ennemi accompagnèrent les luttes incessantes entre Maures et Chrétiens, en adoucissant beaucoup les rigueurs et les misères de la guerre et en conférant aux combats un caractère aussi chevaleresque que possible...

4. De même, Jalâl ed-Dîn Rûmî dit dans ses Quatrains : « Si l’image de notre Bien-Aimé est dans le temple des idoles, c’est une erreur absolue de tourner autour de la kaaba. Si la kaaba est privée de son parfum, elle est une synagogue. Et si nous sentons dans la synagogue le parfum de l’union avec Lui, elle est notre kaaba. » — Dans le Koran, cet universalisme s’énonce notamment dans ces versets : « A Dieu est l’Orient et l’Occident ; où que vous vous tourniez, là est la Face de Dieu » (II, 115).

Dans l’Islam on se représente les anges et tous les prophètes portant des turbans, parfois de couleurs différentes, suivant le symbolisme. 2. Saint Vincent de Paul, en créant la cornette des filles de la Charité, avait l’intention d’imposer à leur regard une sorte de réminiscence de l’isolement monastique. 3. La haine du turban — comme celle du « romantique », du « pittoresque », du folklorique — s’explique par le fait que les mondes « romantiques » sont précisément ceux où Dieu est encore vraisemblable ; quand on veut abolir le Ciel, il est logique de commencer par créer une ambiance qui fait apparaître les choses spirituelles comme des corps étrangers ; pour pouvoir 46 COMPRENDRE L’i S L A M le noyau, ou en tre la ru e et le foyer, com m e il tra n c h e aussi en tre la société et l’in d iv id u et en tre l’exotérism e et l ’ésotérism e ; le foyer — com m e la fem m e qui l ’incarn e — a u n caractère inviolable, donc sacré.

Download PDF sample

Rated 4.16 of 5 – based on 40 votes