Développer les usages des logiciels collaboratifs: Le rôle by Roxana Ologeanu-Taddei, Amandine Pascal, Robert Tchobanian,

By Roxana Ologeanu-Taddei, Amandine Pascal, Robert Tchobanian, Bernard Fallery, Tanya Bondarouk, Huub Ruel, Johan Jongejan (auth.), Ewan Oiry (eds.)

En articulant les travaux en système d’information et en théorie des businesses, cet ouvrage examine les usages des outils collaboratifs dans 10 entreprises différentes. Il montre en particulier qu’� côté des fonctionnalités de l’outil et des profils des utilisateurs, los angeles constitution hiérarchique de l’entreprise joue un rôle majeur dans les usages de ce kind d’outils.

Show description

Read or Download Développer les usages des logiciels collaboratifs: Le rôle des SI, des RH et des managers PDF

Similar french_1 books

Sans-papiers : l'archaïsme fatal

Bien que les médias ne lui portent qu'un intérêt à éclipses, los angeles query des sans-papiers est désormais posée de façon permanente à los angeles société française et à l'Europe. Et ce ne sont pas les régularisations partielles et temporaires intervenues ces dernières années qui peuvent laisser espérer une resolution.

Maurice Blanchot

With no Maurice Blanchot, literary idea as we all know it at the present time could were unthinkable. Jacques Derrida, Paul de guy, Michel Foucault, Roland Barthes, Gilles Deleuze: all are key theorists crucially stimulated through Blanchot's paintings.

Extra info for Développer les usages des logiciels collaboratifs: Le rôle des SI, des RH et des managers

Example text

Or l’organisation de Trains est en pleine restructuration (avec des conflits internes) ; il y a un flou dans l’organisation (très compliquée, avec des couches de formalisation et centralisation, des sortes de matrices imbriquées) et une nouvelle définition des postes, ce qui rend plus délicate l’utilisation des outils collaboratifs et des CoP 32 Développer les usages des logiciels collaboratifs (Avec qui ? Pourquoi ? ) Actuellement, l’accès aux CoP est donné par l’animateur : en fonction de leur statut ou rôle dans le projet, les membres peuvent avoir accès seulement à certains documents.

Ces directions fortes des centres fonctionnent par projet, ces projets étant souvent menés en collaboration avec des personnes extérieures à l’entreprise. Les entretiens réalisés chez Aéro ont été exclusivement menés dans le principal centre de cette entreprise. Deux vagues d’entretiens ont été réalisées, la première en février et la seconde en avril 2011, soit au total 9 entretiens. Le statut des personnes interrogées est le suivant : − la responsable de la communauté « métier des secrétaires » ; − la personne responsable de la maîtrise d’ouvrage du portail de ce centre ; − l’expert en SI de l’entreprise (c’est-à-dire de l’ensemble des centres), initiateur du projet ; − le responsable de la page DSI sur le portail ; − trois secrétaires : deux d’entre elles sont secrétaires de sous- direction, une est une secrétaire technique ; − un référent méthodes et moyens du service technique ; − un intervenant en prévention des risques professionnels.

Chaque acteur a le choix de la fréquence et du type d’informations qui lui semblent utiles. Auparavant, l’accès au portail nécessitait à chaque fois de remplir le nom d’utilisateur et le login. Cette étape est apparue comme un facteur bloquant l’usage. Elle est maintenant supprimée. Ainsi, les usagers n’ont plus besoin d’entrer leur nom d’utilisateur / mot de passe pour accéder au portail, ils y arrivent directement via leur ordinateur et ont des accès différents selon leur structure d’appartenance, leurs groupes… Il faut aussi noter qu’en 2007, quand l’outil a été implémenté, Aéro ne dispensait que très peu de formation sur Méthodologie et présentation des 11 études de cas 39 l’outil.

Download PDF sample

Rated 4.46 of 5 – based on 7 votes