Du féodalisme au capitalisme : Problèmes de la transition, by Maurice Dobb, Paul M. Sweezy

By Maurice Dobb, Paul M. Sweezy

Show description

Read Online or Download Du féodalisme au capitalisme : Problèmes de la transition, tome 1 PDF

Best french_1 books

Sans-papiers : l'archaïsme fatal

Bien que les médias ne lui portent qu'un intérêt à éclipses, los angeles query des sans-papiers est désormais posée de façon permanente à l. a. société française et à l'Europe. Et ce ne sont pas les régularisations partielles et temporaires intervenues ces dernières années qui peuvent laisser espérer une resolution.

Maurice Blanchot

With out Maurice Blanchot, literary idea as we all know it at the present time may were unthinkable. Jacques Derrida, Paul de guy, Michel Foucault, Roland Barthes, Gilles Deleuze: all are key theorists crucially motivated by way of Blanchot's paintings.

Additional info for Du féodalisme au capitalisme : Problèmes de la transition, tome 1

Sample text

268. 54 Ce problème, cependant, revêt un aspect entière­ ment nouveau - et il est assez surprenant que Dobb n'y accorde que peu d'attention - si l'on rappelle que l'abandon de la terre par les serfs eut lieu au même moment que l'essor urbain, en particulier aux XIIe et XIIIe siècles. Il est certain que le développement rapide des villes - qui offraient liberté et travail et une amé­ lioration du statut social - attira la population rurale opprimée. Et les bourgeois (burghers) eux-mêmes, qui avaient besoin de main-d'œuvre supplémentaire, ainsi que de soldats pour assurer leur défense, firent tout ce qui était en leur pouvoir pour faciliter l'émancipation des serfs.

265). 1 5. K. MARX, Le Capital, op. , 1. J, t. l , chap. X, p. 232. 63 travail à l'échelle sociale. Si ce que je viens de déve­ lopper est exact, il me semble qu'il serait plus juste d'estimer que le déclin du féodalisme en Europe occi­ dentale était dû à l'incapacité de la classe dominante de maintenir sa domination, par conséquent de sur­ exploiter la force de travail à l'échelle sociale. QU'ARRIVA-T-IL A LA SU ITE DU FÉODALISME EN EUROPE OCCIDENTALE ?

La plus grande effi­ cacité d'une production davantage spécialisée, le sur­ croît de profit réalisé lorsqu'on produit pour le marché et non pour l'usage immédiat, l'attirance du travailleur pour la ville : tous ces facteurs firent de telle sorte qu'il ne s'agissait plus que d'une question de temps pour que le nouveau système, une fois renforcé et capable de se maintenir, l'emportât. Mais le triomphe de l'économie d'échange n'impli­ que pas forcément la fin du servage ou du système des tenures. Une économie d'échange est compatible avec l'esclavage, le servage, le travail indépendant ou le travail salarié.

Download PDF sample

Rated 4.36 of 5 – based on 33 votes